Eindruck : De la fureur à la plénitude ou De la couleur chez Jackson Pollock

26 avril 2010 par Artysplash Laisser une réponse »

Avant de vous livrer une bibliographie de l’œuvre de Jackson Pollock , il m’a paru intéressant de partager avec vous ce que j’ai pu retirer de cette expérience au plan personnel.

La multiplication et la complexité des théories de la couleur suscitèrent en moi dès l’abord une grande perplexité (cf mes précédents billets) en  raison de l’absence d’une grille définie de règles d’interprétation des couleurs et de publications synthétiques en la matière.

Un tel désarroi eut son pendant positif. Moi qui,dès l’abord, n’aimait pas particulièrement Jackson Pollock, je me suis découverte vibrée à son œuvre, tant par un contact direct avec ses tableaux à Paris et à New York, que par les analyses et développements divers qui m’ont permis de comprendre un peu mieux cet artiste qui m’est apparu hors-pair au milieu du XXè siècle.

Tous ces aperçus ont affiné progressivement l’idée vague que j’avais de Jackson Pollock. Tous ont aussi contribué à « ouvrir » mon regard sur ce peintre à la fois réputé et mal connu.

Loin de moi l’idée de contribuer à sa « mythologie » par une glose savante ! A l’image du titre de mon billet d’aujourd’hui, il s’agissait plutôt d’impression (Eindruck en allemand). Rappelez-vous les Impressions de Kandinsky ! Ce fut pour moi une véritable plongée dans l’univers multiple et déroutant de la couleur, à l’instar de celle qu’a accomplie avec plus de risques Jackson Pollock lui-même.

Related Posts with Thumbnails
Publicité

Laisser un commentaire

*