Giorgio de Chirico – Biographie

28 décembre 2009 par admin Laisser une réponse »

Giorgio de Chirico, artiste phare ou artiste mineur de la scène artistique de la première moitié du XXème siècle ? Le débat reste ouvert. Ce fut un artiste original en marge de tout les grands mouvements picturaux qui ont jalonnés le siècle dernier à l’exception du sien, le mouvement métaphysique. C’est ce décalage permanent qui suscita mon intérêt pour cet artiste, d’abord fort en avance puis très en retard au regard « des avancées » de l’art moderne.

La rétrospective organisée en 2009 par le musée d’art moderne de la ville de Paris mit principalement à l’honneur ses œuvres de la période métaphysique. C’est précisément le propos que j’ai choisi en interprétant une œuvre emblématique de cette période « Le Cerveau de l’enfant » et en l’examinant au regard de sa postérité.

En 1888, De Chirico naît en Grèce de parents italiens, son père est ingénieur de chemins de fer.

Il commence à apprendre à peindre à l’institut polytechnique d’Athènes et achève sa formation à Munich entre 1906 et 1909.

En 1911, il séjourne à Turin dont l’architecture ne cessera de hanter sa peinture, à  Milan puis Florence où dans la tradition de cette ville, il produit des portraits et autoportraits. C’est aussi le début de ses Enigmes et celle de sa peinture métaphysique.

Introduit par son frère Alberto Savinio dans l’Ecole de Paris, il expose en 1912/13 quelques toiles au Salon d’automne et des Indépendants – ce qui lui permet de faire la connaissance de Guillaume Apollinaire et de Picasso dont il observe le cubisme.

Après 1914, il produit une peinture métaphysique dont Le cerveau de l’enfant qui entraînera la mise en place de 1917 à 1920 du mouvement métaphysique avec les peintres Carlo Carrà et De Pisis. En rupture avec le futurisme, il adhère au groupe Valori Plastici.

    Related Posts with Thumbnails
    Publicité

    Laisser un commentaire

    *